Société Protectrice des Animaux de la Région Chalonnaise

*****

Portes ouvertes les 1er et 2 octobre 2016

de 14h à 18h

*****

Communiqué de presse (téléchargement)

Chaque année, la Confédération Nationale des SPA de France organise une vaste campagne d'affichage destinée à sensibiliser le public à la protection animale.

Cette année, cette campagne porte sur les filières de commercialisation néfastes pour les animaux, tel Internet, qui génèrent abandons, souffrances et errances sur la voie publique.

Ne cédez pas à l'achat d'impulsion auprès de filières douteuses - Privilégiez l'adoption en refuge et les éleveurs reconnus qui garantissent des animaux en bonne santé et sans problèmes de comportement à terme.

la Confédération Nationale des SPA de France espère que cette année, avec votre aide, elle pourra faire diminuer le nombre des abandons suite à des achats inconsidérés ainsi que la souffrance animale induite par les élevages intensifs et indignes qui alimentent certaines filières de commercialisation.
Campagne de protection animale 2016 Affiche

 

Ne m'abandonne-pas (2)


"Saint-François d'Assise" S. P. A. Refuge Chemin des Rotondes
71880 Châtenoy-le-Royal
Tel: 0385879001
Fax: 0385879001
Email: spa.regionchalonnaise@orange.fr
Web: www.spa-chalon71.fr

LISTE DE TOUTES LES ASSOCIATIONS de CHÂTENOY-LE-ROYAL
et COORDONNÉES du PRÉSIDENT DE L'ASSOCIATION
(nom, prénom, téléphones, adresses courrier et électronique) : 
http://www.chatenoyleroyal.fr/les-associations

stru_4566_1.jpgLa SPA existe depuis 1918 et fut déclarée au Journal Officiel le 18 Mars 1932. C'est une association soumise aux lois 1901.

Au départ, le refuge se situait à Chalon-Sur-Saône mais celui-ci se développant, il fut transféré à Chatenoy-le-Royal sur un terrain légué par une donatrice.

La S. P. A. fut construite en 1964 avec un logement pour le gardien. A cette époque, on comptait 30 boxes pour chiens. Devant le nombre croissant d'animaux abandonnés, il a fallu procéder à plusieurs agrandissements dont une infirmerie avec une salle de soins, une fourrière pour chats, une chambre froide pour les animaux trouvés morts sur la voie publique.

En 1996 suite à un legs, une chatterie a pu être construite pour le grand plaisir des chats et pour leur confort. Depuis deux ans, toutes les chatteries sont dotées d'un chauffage.

Depuis environ 7 ans, 4 cours de détente ont été créés à l'extérieur du refuge pour présenter et pour permettre aux chiens de s'ébattre sous la surveillance des bénévoles.

La S. P. A. de Châtenoy-le-Royal est la plus importante des S. P. A. de Saône-et-Loire avec 180 contrats de fourrière passés avec les communes de la région.

Grâce à un legs important, la S. P. A. de la Région Chalonnaise va faire peau neuve. Les travaux de rénovation et restructuration commenceront fin 2007, sous réserve.

Ce legs est destiné uniquement à la rénovation du refuge. Il est géré par la Fondation de France qui finance directement les travaux au fur et à mesure de leur avancement.

Mais les frais de fonctionnement, frais vétérinaires, nourriture des animaux, salaires sont assurés seulement par les dons, adhésions, adoptions, subventions et autres legs.

Son rôle a quelque peu évolué depuis la protection des chevaux maltraités, animaux utilitaires de l'époque. Son action s'est étendue aux chiens, chats, mais aussi aux rongeurs, oiseaux, vaches, moutons, à tout animal ayant besoin d'aide.

Grâce à ses enquêteurs, elle a permis de redonner un certain bien-être, des conditions de vie plus décentes aux animaux signalés par des personnes sensibilisées à la cause animale.

Elle recueille les chiens et chats délibérément abandonnés pour différentes raisons : charge financière, chômage, mutation, séparation, incompatibilité d'humeur, hospitalisation…

Nous vivons dans une société de surconsommation, d'irresponsabilité et les animaux en sont souvent malheureusement les premières victimes.

Pour elles, la S. P. A. se charge de leur redonner une seconde, parfois une troisième chance, en leur trouvant une famille qui saura répondre au besoin de l'animal à sauver.

Cela peut être :

Un jardin clos, si nécessaire, de nombreuses sorties, un milieu affectif (avec ou sans enfants), la présence ou non d'autres animaux, une organisation à prévoir en cas d'absence du propriétaire, un certain budget.

Après l'adoption, elle assure le suivi des animaux placés durant quelques mois (elle peut, si cela est nécessaire, retirer l'animal de la famille).

Elle tient le rôle également de fourrière animalière pour environ 180 communes.

Les animaux trouvés et non réclamés par leurs propriétaires après le délai réglementaire de 8 jours œuvrés sont cédés au refuge afin d'être proposés à l'adoption vaccinés et tatoués.

En outre, dans la mesure de ses disponibilités, elle offre un service pension pour animaux dont les maîtres sont hospitalisés ou en difficultés.